Burundi: La suspension des bourses d’études aux réfugiés par la Maison Shalom contente le pouvoir de GitegaIls sont 52 étudiants réfugiés.

Burundi: La suspension des bourses d’études aux réfugiés par la Maison Shalom contente le pouvoir de Gitega
Ils sont 52 étudiants réfugiés. burundais qui sont dans le désespoir total après avoir reçu un message du chargé de l’éducation au sein de la Maison Shalom leur signifiant qu’ils n’auront pas de bourses d’études de la part de cette organisation qui les avait prise en charge pendant plus de trois ans sans aucune contrainte.
Tout a commencé le 09 octobre 2020, quand le chargé de l’éducation de la Maison Shalom a donné l’ordre aux étudiants d’écrire des lettres individuelles de demande de renouvellement de la bourse ; ce qui leur était inhabituel car la convention de formation universitaire qui les régissait,( voir article 2) était renouvelable après une année. Il leur a interdit même de poser des questions sur ce changement brusque. Les étudiants ont fait ce qui était exigé pour ne pas rater cette faveur même s’ils ne comprenaient pas le pourquoi de ce changement de la procédure habituelle.
L’Université a rouvert les portes alors qu’ils n’avaient pas encore reçu de réponse de la part de la Maison Shalom. Ils ont été aussi obligés de fréquenter le campus, car, d’après leurs dires, la convention précise que si un étudiant ne suit pas à la rigueur les exigences de l’Université, il perd automatiquement l’avantage de bénéficier de l’appui de la part de la Maison shalom (voir article 3 : engagements de l’étudiant, point b et c, plus le NB). Ils se sont présentés aux études en espérant une réponse favorable.
Par surprise désagréable, les 52 étudiants ont reçu un message email, en date du 02 novembre 2020, leur annonçant la rupture de la convention, c’est dire le refus de leur payer la bourse comme d’ordinaire, sans aucune explication.
Dans un email émanent de Richard Nijimbere, directeur pays de Maison Shalom, nous trouvons une sorte d’explication dans cet extrait : ‘’ vous saviez également qu’il fallait attendre la réponse de la Maison Shalom. Le fait que vous avez alors décidé unilatéralement de regagner le campus sans attendre la réponse signifie que vous vous engagez à prendre en charge votre formation sans l’aide de la Maison Shalom, étant donné que vous avez décidé de l’ignorer’’
Ces étudiants réfugiés avaient bénéficié gratuitement des bourses d’études universitaires de la part de la Maison Shalom et étaient pour la plupart à la fin de leurs études. Les uns étaient en 3eme, d’autre s’apprêtaient à terminer la dernière année et présenter leurs travaux de mémoire. Maison Shalom était le seul parent qu’ils avaient en exil, il vient de les laisser au milieu du chemin alors qu’ils étaient presque au bout du tunnel. L’organisation laisse en route un chantier inachevé, les étudiants risquent de rater une chance de leurs vies s’ils ne parviennent pas à trouver d’autres bienfaiteurs qui les prennent en charge
Ces étudiants de Musanze , Nord du Rwanda, ont transmis , en date du 3 Novembre 2020, une correspondance Marguerite Barankitse, fondatrice de la Maison Shalom, demandant des éclaircissements sur cette rupture brusque de leurs bourses, mais ils n’ont pas jusqu’à ce jour reçu de réponse. La question qu’ils se posent et que n’importe qui peut se poser est de savoir pourquoi cette décision de tant plus que ce ne sont pas tous qui ont reçu une réponse négative de renouvellement de leurs bourses. Quel a été le critère de sélection ?
En analysant la question, on peut imaginer que les moyens peuvent manquer suite à la crise Covid 19 qui a frappé tout le monde, même les pays économiquement puissants. Mais, ce qui étonne, est que la Maison Shalom a eu des fonds pour payer les bourses pour ceux qui commencent l’université. La logique élémentaire voudrait que les fonds disponibles soient alloués à ces étudiants qui sont à la fin de leurs études pour qu’ils terminent, les autres pourraient commencer même avec un retard. Sacrifier des étudiants qui allaient terminer est, en toute logique, une perte aussi bien pour les étudiants que pour la Maison Shalom qui avait fait un acte louable
Ces jeunes rescapés de la barbarie meurtrière du pouvoir cnddfdd sont l’avenir du Burundi. Le pouvoir Evariste Ndayishimiye ne cesse de les appeler pour rentrer au pays avec seul objectif de les tuer car ils sont des témoins gênants des crimes qu’il a commis. La nouvelle tactique est de tuer en silence, un à un, et jeter les cadavres dans les rivières et lacs. 20 cadavres découverts sur la Rusizi en deux mois est une preuve que la machine à tuer du cnddfdd est encore active.
URN HITAMWONEZA a tenté de contacter les responsables de la Maison Shalom pour avoir des éclaircissements sur ce dossier si important pour l’avenir de ces étudiants malheureux, mais n’a pas encore reçu de réponse. Nous nous étonnons aussi de voir que les medias ont peur de traiter cette question d’une si grande sensibilité qui concerne l’avenir des jeunes burundais qui est en danger. Nous demandons à la Maison Shalom de sortir de son silence au lieu d’entretenir du flou sur ce cas. S’elle a des difficultés financières, chose normale, qu’elle soit claire et que d’autres bienfaiteurs puissent aider. Ces enfants du pays ne méritent pas de rater leur vie à cause d’un simple malentendu avec qui ce soit. Ce sont eux les libérateurs et les bâtisseurs de notre nation. WhatsApp contact: +31685638237
Email: urnhitamwoneza16@gmail.com  Twitter: URN HITAMWONEZA
YouTube:TUVAHE TUJAHE TV

Une réflexion sur “Burundi: La suspension des bourses d’études aux réfugiés par la Maison Shalom contente le pouvoir de GitegaIls sont 52 étudiants réfugiés.

  1. Bonjour,
    Je m’appelle David Ngarura étudiant refugié Burundi du Rwanda a Mahama
    Je demande l’ intervention aussi ,je suis en troisieme Bac III dans l’ université du Rwanda size a Rubavu – Gisenyi University of Tourist, Technology and Business Studiesle Maison shalom suspended Mon bourse alors que rrstait 2 Mois . L’ université m’ a laissé de presenter le Memoir et me demandant de payer la dette de 400,000 Rwf qui reste pour que Mon License soit remise a moi soit 410 US$ . Donc je vous demanderais de cherche un bienfaiteur ou une Association qui puisse m’ aider.Merci
    +250781914844 World Remit
    David Ngarura

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s