Burundi: Anicet Niyonkuru remercié pour les services rendus au système cnddfdd

Burundi: Anicet Niyonkuru remercié pour les services rendus au système cnddfdd.
Le Président Evariste Ndayishimiye a signé, en date du 26 Novembre 2020, un décret nommant Anicet Niyonkuru au poste de Secrétaire Permanent au Ministère de la communication, des technologies de l’information et des medias.
Vaut mieux plus tard que jamais. Il commençait à être impatient. Il s’attendait à un poste ministériel. C’est fait. Il est le numéro deux du ministère. Un signe de remerciement aux services rendus au système cnddfdd.
Cette nomination ouvre la voie à de nombreux autres traitres qui ont toujours malignement barré la route aux actions de l’opposition politique ou armée en se montrant plus virulents que les autres alors qu’ils travaillaient pour le pouvoir de Gitega ; maintenant ils viennent d’être rassurés que quand ils rentreront, il seront remerciés à hauteur de leurs prestations. Beaucoup d’entre eux poussent maintenant un ouf de soulagement ; ceux qui ont terminé leur mission peuvent rentrer. C’est pour bientôt.
D’aucun se rappellent des déclarations d’Anicet Niyonkuru quand il était secrétaire général du CNARED. Plus virulent que lui on en meurt. Il rivalisait avec son patron Jean Minani pour montrer combien le système cnddfdd est mauvais, combien il y a de l’insécurité au Burundi causée par ce même pouvoir qui tue qui il veut dans l’impunité totale. Ils remuaient ciel et terre pour se maintenir à la tête de l’organisation et les plus naïfs pensaient que c’était pour l’intérêt de l’opposition politique au moment où leur plan consistait à mettre un frein à main à toutes les activités de cette opposition jusqu’au jour où ils renteront au pays montrer qu’ils rapatrient toute l’opposition. Cela ne leur a pas été facile car il y en a qui ont vu leur jeu et s’en sont désolidarisés pour former CEFOR-Arusha. Sachez aussi que Jean Minani s’est beaucoup intéressé aux différentes groupes dits armés qui pensaient changer les choses au Burundi par les armes pour les infiltrer, savoir ce qu’ils préparent et renseigner au système pour qui il travaillait. Raison pour laquelle leurs actions ont toujours été étouffées dans l’œuf. Anicet Niyonkuru et Jean Minani méritent réellement récompense.
Jean Minani n’a pas pu rentrer au pays parce que le système cnddfdd n’a pas accepté de rembourser tout ce que ses hommes ont endommagé comme bien meubles et immeuble appartement au Docteur Minani (l’exemple donné étant son hôtel situé à Kirundo). Politique du ventre, dira-t-on. Pour ceux qui ne le savent pas, il avait fui les menaces du système cnddfdd qui lui avait proposé de l’argent pour l’aider à jouer l’opposition politique de façade. Insatisfait de la somme lui proposée, Jean Minani a refusé. Il a été intimidé, lui faisant savoir que s’il n’accepte pas la somme proposée, il le fera gratuitement. Voilà la raison qui l’a poussé à fuir le pays. Malheureusement, le jeu qu’il n’a pas accepté de jouer à l’intérieur du pays, il l’a accepté en exil et il l’a très bien joué ; on ne sait pas encore combien le cnddfdd lui payait pour ses prestations. Il était par ailleurs habitué à de tels deals car il a été le premier à aider le cnddfdd à mettre en pratique la politique de ‘’diviser pour régner’’ ; diviser les partis politiques pour les rendre faibles ; ce qui a été appelé la Nyakurisation. Il a ainsi créé une aile du Frodebu ( Frodebu Nyakuri)
Anicet Niyonkuru a alors été envoyé comme élément précurseur, profitant des élections de mai 2020 pour créer un parti politique CDP qui a été vite agréé par le pouvoir de Gitega pour participer aux élections. Un jeu convenu avec le cnddfdd pour crédibiliser ces élections en montrant que même l’opposition en exil y a activement participé. Les moyens pour mener sa campagne seraient venus du cnddfdd. D’une pierre deux coups : à part sa participation aux élections, Anicet Niyonkuru a mobilisé beaucoup de réfugiés leur faisant croire qu’ils vont changer la politique du Burundi en participant aux élections comme opposants politiques alors qu’en réalité il allait appuyer plutôt le cnddfdd à tous les points de vue. Certains y ont cru et sont rentrés. C’est dire qu’Anicet Niyonkuru méritait ce poste car il a tout fait pour jouer le jeu du pouvoir.
Aujourd’hui, le pouvoir de Gitega ferme les yeux sur tout ce qui s’appelle opposition en exil et fait croire à ceux qui l’écoutent qu’elle n’existe pas malgré que le rapport du secrétaire général des Nations Unies lui demande d’engager un dialogue franc avec cette opposition. Lors de sa visite en Guinée Equatoriale, il a été dit que Evariste Ndayishimiye avait comme souci premier de demander de l’argent pour faire fonctionner son administration en panne économique et surtout pour rembourser l’argent de l’Amisom utilisé par son système dans des dossiers louches de trafic des minerais extraits en RDC. Il serait rentré mains vides. Il aurait justement buté sur ce problème de dialogue avec l’opposition qui lui aurait été imposé comme préalable à tout appui financier. Raison pour laquelle Jérémie Minani et Jean Bosco Ndayikengurukiye tentaient, en vain, de récupérer par la force la présidence CFOR-Arusha, ce rescapé du CNARED. Leur objectif n’était autre que se positionner au-dessus de cette organisation pour la conduire aux négociations avec le pouvoir de Gitega pour qui ils roulent. Ils allaient faire un semblant de négociations et rentrer pour être remercié comme Anicet Niyonkuru.
URN HITAMWONEZA conseille à tous les burundais qui tentent d’organiser des actions de libération de notre pays de cette situation d’impasse dans laquelle le cnddfdd l’a plongé, de bien identifier les vrais amis de lutte des traitres qui se font passer pour de virulents opposants alors qu’ils roulent pour le pouvoir de Gitega. Ils ont même des moyens financiers leur envoyés par le service national des renseignements du Burundi pour détruire ou freiner toutes vos initiatives. Il faut plutôt les démasquer. Les choses changeront un jour ; le bien vaincra tôt ou tard le mal ; la vérité triomphera sur le mensonge et ces traitres auront la place qu’ils méritent. WhatsApp contact: +31685638237
Email: urnhitamwoneza16@gmail.com  Twitter: URN HITAMWONEZA
YouTube: TUVAHE TUJAHE TV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s