Burundi: Ridicule déséquilibre social; les plus grands voleurs rivalisent d’arrogance

Burundi: Ridicule déséquilibre social; les plus grands voleurs rivalisent d’arrogance.
Dans un pays où l’impunité s’est solidement implantée, ce sont les grands bandits qui font la loi. Ils ont l’argent, ils ont le pouvoir, ils continuent à voler et ils ne le cachent pas. Les cas du Marechal Premier Ministre Allain Guillaume Bunyoni, Prosper Hakizimana alias Gisiga et Olivier Suguru crèvent les yeux.
Bunyoni qui est actuellement plus riche que l’Etat a commencé à chasser l’argent depuis son arrivée à la tête de la police nationale. Des actes de corruption, concussion et de malversations économiques ont été à la base de l’acquisition de tant l’argent sale qui l’a enrichi très jeune. Il répondait aux medias que pour être si rapidement riche comme lui, il faut travailler dur. Mais, qu’il se souvienne combien de dollars les officiers en mission au Darfour ou ailleurs lui envoyaient chaque fois qu’ils sollicitaient des prolongations de mandats ! S’il l’a oublié, ceux qui l’ont donné n’oublieront jamais que c’était un montant équivalent à un salaire mensuel pour chaque officier. Et c’est en dollars, ne l’oubliez pas. La gestion du carburant à la police, la gestion de leur ration, habillement et équipement a toujours été une affaire opaque ; et cela n’a profité qu’aux chefs, en tête Allain Guillaume Bunyoni. Demandez à Tatien Nivyinyeretse, natif de Rutana comme Bunyoni, comment il s’est enrichi en un peu de temps. Et voilà que Allain Guillaume Bunyoni est premier ministre, il fait la loi, il donne des leçons de bonne gestion aux entreprises parapubliques, les menaçant de les fermer ou les liquider ; non pas pour l’intérêt de l’Etat, mais dans le souci de les vendre aux privés et soit les acheter lui-même (par intermédiaire d’autres personnes) ou y mettre ses propres actions. Ce n’est pas l’argent qui manque chez lui.
Son arrogance a atteint le sommet à tel point qu’à chaque anniversaire de sa femme, il lui achète une jeep flambant neuve. Aujourd’hui, ses photos et vidéos circulent le monde entier en train de donner les clés de contact d’une jeep E1230A à sa fille qui vient de terminer ses études universitaires. Une fille connue aussi du monde entier pour ses écrits extrémistes sur les réseaux sociaux.
L’homme d’affaire Prosper Hakizimana alias Gisiga a su s’approcher du cercle des généraux et c’est lui qui rafle tous les marchés. Il a acheté une jeep Mercedes cross country pour rivaliser avec Olivier Suguru, un autre homme d’affaires proche du cercle du cnddfdd, qui avait acheté la même marque de jeep il y a un mois.
Ce comportement d’exposer certains signes de leurs richesses montre non seulement qu’ils savent que personne ne peut leur demander la provenance de ces excès de richesses ; de l’argent bien connu de tous qu’il vienne de la corruption et des malversations économiques. Les psychologues l’interprètent aussi comme un geste des parvenus car tous ceux qui ont des richesses ne les exposent pas sur internet comme aime le faire le maréchal Bunyoni qui étale même sa vie privée sur medias sociaux.
Gisiga et Suguru ont pris le monopole de tous les marchés, particulièrement au sein de la force de défense nationale et de la police ; certains produits sont même achetés gré à gré, avec un cachet confidentiel (c’est comme certaines armes, munitions, véhicules et autres). Parce qu’ils savent qu’ils ne passeront pas par des contrôles rigoureux car ils savent donner de l’argent à chaque étape de contrôle, il arrive même qu’ils fournissent du matériel ‘’second hand’’ ou même en mauvais état de fonctionnement et ils sont payés sans aucune contrainte. Ce matériel aura été acheté à bas prix, mais ils le vendront comme neuf. Voilà comment ils gagnent vite beaucoup d’argent. Et chaque chef, à tous les niveaux, a une part lui réservée. Et vous voulez que le pays se développe !
Les riches vont continuer à voler et à devenir riches d’avantage, les enfants des pauvres vont continuer à s’asseoir sur des troncs d’arbres ou des pierres ou à même le sol en classe par manque de bancs pupitres. Une seule jeep peut acheter des bancs pupitre pour au moins 100 salles de classe. Et un paysan de Gisuru avec pantalon déchiré sur les fesses sera appelé ‘’umwenegihugu’’ au même titre que le Marechal premier ministre Allain Guillaume Bunyoni. Ridicule.
URN HITAMWONEZA appelle toujours le peuple burundais à faire un examen de conscience et remarquer que ceux qui s’imposent comme leaders aujourd’hui ne sont là que pour leurs propres intérêts et ne se soucient jamais de l’intérêt du peuple. C’est très malheureux, au 21eme siècle, qu’il y ait encore des enfants qui s’assoient par terre dans une salle de classe non couverte, sans porte ni fenêtres, alors que les soi-disant leaders élus changent de jeeps comme ils veulent. Il est grand temps que le peuple se lève et chasse du pouvoir cette poignée d’hommes qui détient toutes les richesses du pays ; c’est de cette manière que les biens pillés pourront être remis au trésor public pour être bénéfique à tous les burundais. Tout est possible, il suffit d’une prise de conscience, une volonté et une détermination pour vaincre leur seule force des armes. WhatsApp contact: +31685638237
Email: urnhitamwoneza16@gmail.com  Twitter: URN HITAMWONEZA
YouTube: TUVAHE TUJAHE TV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s