Burundi : La plupart des rapatriés du camp de Mahama au Rwanda pourraient bientôt reprendre le chemin de l’exil

Burundi : La plupart des rapatriés du camp de Mahama au Rwanda pourraient bientôt reprendre le chemin de l’exil.
Ils approchent bientôt dix mille burundais à avoir quitté le camp des réfugiés de Mahama au Rwanda et retourné dans leur pays d’origine. Un rapatriement commencé le 27Aout 2020 après qu’un groupe de réfugiés manipulés par le pouvoir de Gitega ait écrit une lettre à Evariste Ndayishimiye lui demandant son aide pour qu’ils aient l’autorisation de rentrer chez. Une procédure inhabituelle qui n’avait que le seul objectif de ternir l’image du pays d’accueil, le Rwanda qui n’avait ménagé aucun effort pour les héberger dans de bonnes conditions, contrairement à ce qui se fait en Tanzanie. Ce qui a prouvé que c’était une manipulation de la clique militaire au pouvoir est que Pierre Nkurikiye, porte-parole de Gervais Ndirakobuca alias Ndakugarika est vite monté au créneau pour dire que le Rwanda a pris en otage les réfugiés burundais en leurs empêchant de rentrer chez eux. Il sera appuyé plus tard dans ce genre de discours par Evariste Ndayishimiye.
Plus de 90% des premiers rapatriés étaient originaires des provinces de Kirundo et Muyinga, frontalières avec le Rwanda. Ils n’avaient pas fui les menaces du pouvoir de Gitega ; certains avaient fui la famine qui régnait dans leurs secteurs, d’autres par peur, d’autres encore par simple aventure. Ils ont alors été les premiers à sensibiliser les autres pour qu’ils retournent chez eux arguant que la sécurité est totale dans le pays comme ne cessaient de le chanter les autorités de Gitega. Aujourd’hui, tout semble indiquer que cette sécurité n’est qu’utopique. Parlons de quelques exemples qui prouvent notre propos avant de montrer que les rapatriés de Mahama ne sont pas vus d’un bon œil par l’administration cnddfdd et sa milice imbonerakure
Depuis le mois d’Aout 2020, les entrainements militaires et les distributions des armes ont repris à travers tout le pays. Quelques exemples illustratifs : les imbonerakure de la commune Bwambarangwe dans Kirundo ont repris les exercices physiques ce 20 sept 2020. Ils portaient des bottines avec t-shirts du cnddfdd. La même scène s’est observée à Shombo dans Muramvya. Le 30 septembre 2020, les imbonerakure de Rwegura-Muruta dans Kayanza étaient mobilisés pour débuter les entrainements. Au mois d’octobre 2020, les imbonerakure ont passé deux semaines d’entrainements dans toutes les zones de Gisuru dans Ruyigi. Ils apprenaient aussi le remaniement des armes pour les nouveaux . C’est au cours du même mois que ceux de Mabanda et Makamba ont été formés. Au mois de Novembre 2020, les démobilisés du cnddfdd de Kirundo ont procédé aux entrainements militaires des imbonerakure au grand jour dans la commune Busoni de la province Kirundo ; spécialement dans les zones de Nyagisozi et Mucegwa.
La distribution des armes s’est faite notamment à Gihanga dans Bubanza le 10 octobre 2020 ; 08 armes ont été données aux imbonerakure de la zone Maramvya en commune Burambi dans Rumonge sous la supervision de Prime Ndayisenga, chef zone Maramvya
Tout cela ne passe pas sans effets car les rapports des organisations de lutte contre les violations des droits de l’homme au Burundi indiquent qu’au cours de l’année 2020, 368 personnes ont été tuées dont 278 depuis la prise du pouvoir par Evariste Ndayishimiye ; 182 torturées ; 59 portées disparues ; 821 arbitrairement emprisonnées ; 33 filles et femmes violées.
En plus de cette insécurité généralisée, les rapatriés du Rwanda sont gratuitement soupçonnés par le pouvoir de Gitega d’avoir subi des entrainements militaires ; raison pour laquelle ils sont surveillés par toute l’administration et spécialement par la milice imbonerakure ; ils ne peuvent pas se déplacer d’une province à une autre sans que ces premiers en soient informés. Un certain Eric de la colline Gatete, zone Gasare en commune Busoni dans Kirundo, serait déjà tué. Il était rentré dans le 3eme tour. Il aurait été enlevé chez lui après seulement deux jours. Autre fait marquant : Le député Remy Bigirumusase de Kirundo, a, en décembre 2020, dit que les rapatriés en provenance de Mahama au Rwanda cherchent à détruire le pays, et a demandé à l’administration de les suivre de près. En Novembre, c’est le responsable du SNR dans cette province qui disait que ces rapatriés de Mahama ont subi des entrainements militaires, qu’il faut les surveiller. Ajouter à cela l’appel lancé le 8octobre 2020 par Pierre Nkurikiye à toute la population d’arrêter toute personne ayant un accent rwandais. La première victime de cet appel aura été le jeune Sibomana Jean Paul tué par bastonnade par imbonerakure à Bugabira le 10 octobre 2020.
Comme si le malheur ne vient pas seul, la commune Busoni et d’autres secteurs de la province connaissent une sècheresse rude qui fait que les gens n’auront rien comme récoltes dans les champs. Ce qui risque de provoquer encore une fois un autre mouvement de départ vers l’extérieur du pays pour chercher où l’herbe est encore verte.
URN HITAMWONEZA n’empêchera jamais ceux qui le souhaitent de rentrer chez eux. C’est leur plein droit. Mais, ils ne se lassera jamais de montrer la vérité à ceux qui sont manipulés et qui rentrent sans savoir ce qui les attend. Ceux qui passeront outre nos conseils n’auront qu’à assumer eux-mêmes leurs responsabilités. Nous demanderons toujours au HCR et aux pays d’accueil de fournir aux réfugiés qui veulent rester aux camps le maximum de sécurité nécessaire et les conditions de vie acceptables, dignes d’un être humain. Nous apprenons qu’au camp de Mahama, il y a encore des gens qui se font enregistrer et qui refusent de passer le test covid-19 juste pour semer le désordre dans le camp. Les autres réfugiés ont le devoir de les identifier et les dénoncer aux autorités pour qu’ils soient traités à la hauteur de leurs actes avec la rigueur qu’il faut. WhatsApp contact: +31685638237
Email: urnhitamwoneza16@gmail.com  Twitter: URN HITAMWONEZA
YouTube: TUVAHE TUJAHE TV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s