Burundi: Le pouvoir de Ndayishimiye et Bunyoni fait assassiner Thierry Kubwimana et emprisonner sa veuve Christa

Burundi: Le pouvoir de Ndayishimiye et Bunyoni fait assassiner Thierry Kubwimana et emprisonner sa veuve Christa
Il s’agit d’un très jeune couple de Thierry Kubwimana et de Christa Kaneza, qui se sont mariés en Aout 2020 et qui ont eu leur premier enfant en octobre 2020. Thierry est fusillé dans son lit conjugal la nuit du 24 au 25 Novembre 2020 par des hommes armés de pistolet. Il est mort à l’hôpital alors que les gens tentaient de le secourir. Imaginez le traumatisme qu’a eu la jeune Christa, 18ans à peine. Comme si cela ne suffisait pas, elle s’est vue menottée et conduite par la suite à la prison centrale de Mpimba à Bujumbura le 20 janvier 2021. Pierre Nkurikiye, porte-parole de Gervais Ndirakobuca alias Ndakugarika a d’abord appelé les médias pour leur montrer une jeune femme qui a fait tuer son mari. Selon ses propres termes, ‘’ c’est cette femme qui a tué son mari en se faisant aider par les deux hommes parce qu’elle ne pouvait pas le faire seule’’. Voilà un porte-parole qui a déjà incriminé la pauvre sur les médias, sans que les procédures judiciaires prennent fin. Ce n’est pas la première fois que ce porte-parole tente de couvrir des dossiers louches du genre. Il est toujours utilisé par le pouvoir pour préparer l’opinion quand il y a des gens à tuer ou déjà tués ou encore à emprisonner pour des affaires politiques ou dossiers économiques. Qu’il se prépare déjà à assumer ses responsabilités dans ces différents crimes !
Mais, pourquoi cet empressement de ce porte-parole ? Pourquoi cette arrestation après tant de montages faits par la police ? ( vous aurez vu sur les réseaux sociaux tous les montages qui ont été faits de la façon la plus bête possible autour de ce dossier depuis l’assassinat de Thierry jusqu’à l’arrestation de Christa). Et qui a réellement fait assassiner Thierry Kubwimana et pourquoi ?
Avant de donner les réponses à ces interrogations, disons qu’il n’y avait aucune raison que la jeune maman pense à éliminer son mari après seulement 3 mois de mariage. Selon nos enquêtes auprès des familles des deux, il n’y a jamais eu de conflit au sein de cette jeune famille, jamais de dispute entre les deux. Un jeune couple qui avait eu leur bébé si tôt, c’était la belle vie. Les gens peuvent penser que la dame serait capable d’accepter de l’argent pour jouer la complicité dans l’assassinat de son mari. Nos informateurs nous ont confirmé qu’il n’y a aucune trace d’argent mafieux , et que le compte du défunt n’a jamais été dérangé. Christa et son bébé vivaient des revenus de son mari. Elle n’avait aucun intérêt à faire tuer celui qui avait sa vie entière en main.
D’après nos enquêtes, Thierry Kubwimana avait travaillé, avant sa démission, dans une société minière russe opérant en province Cibitoke. C’est par cette société que passait le trafic mafieux des minerais. Le gros des minerais n’était pas extraits dans cette province, loin de là. Ce trafic qui implique les gros poissons au pouvoir de Gitega serait alimenté en grande quantités de minerais par les FDRL Interahamwe qui les extrairaient à l’Est de la Rdcongo. Nous avons montré dans nos éditions antérieures que ce trafic passait au paravent par Bujumbura pour se poursuivre en Tanzanie ; l’argent était utilisé pour acheter les armes qui étaient livrées aux deux gouvernements, et qui les remettaient par la suite à ces génocidaires( sans ignorer qu’il y avait une part non moins importante réservée à certains poids lourds des deux gouvernements).
La nouvelle stratégie était donc de faire passer ces minerais par cette société minière russe pour essayer de fausser cette première piste qui était déjà connue et des enquêtes des Nations unies via ses organes et des ONG de lutte contre le blanchiment d’argent, les malversations économiques, la mauvaise gouvernance et la corruption étaient encours.
L’ancien président Pierre Nkurunziza était depuis longtemps impliqué de près dans ce commerce mafieux, Allain Guillaume Bunyoni et Gervais Ndirakobuca étaient aussi parmi les plus actifs.
Nous n’avons pas pu trouver ce qui a poussé Thierry Kubwimana à démissionner au sein de cette société minière russe qui le rémunérait de façon satisfaisante ; les informations captées sur les réseaux sociaux montrent qu’il aurait pris cette décision car Allain Guillaume Bunyoni voulait qu’il soit utilisé pour couvrir son implication et celui de son équipe en mettant ce commerce sur le dos de la seule société russe. Ce qu’il aurait refusé. Quoi qu’il en soit, sa démission a beaucoup inquiété le pouvoir de Gitega qui imaginait qu’il pouvait être sollicité par les enquêteurs pour donner des informations sur ce dossier du commerce mafieux des minerais en provenance de la RDC, amenés par les FRDL.
Le Marechal Bunyoni serait alors le principal commanditaire de cet assassinat. Y sont également impliqués son traditionnel garçon de course Gervais Ndirakobuca alias Ndakugarika, le chargé du service national des renseignements, le Général de Brigade Ildefonse Habarurema, et le commissaire principal de police Christophe Manirambona alias Wakenya qui serait utilisé pour aider à fausser les pistes des vraies enquêtes.
Comprenez que Evariste Ndayishimiye doit être au courant de ce dossier car le service des renseignements dépend de la présidence. Si réellement il ne serait pas au courant de l’assassinat de Thierry et de l’emprisonnement de sa veuve, qu’il ordonne de vraies enquêtes sur l’assassinat de cet innocent pour punir les commanditaires et les exécutants ! Mais le plus urgent serait d’abord de faire libérer sans condition aucune la jeune maman pour qu’elle aille s’occuper de son bébé. Nous pouvons cependant affirmer qu’Evariste Ndayishimiye ne le fera pas pour deux raisons : d’abord qu’il est au courant de ce commerce mafieux des minerais qui implique non seulement certains membres de la clique militaire au pouvoir et les membres des fdrl, mais aussi qu’il a peur, même s’il avait la bonne volonté, de ces généraux qui ont beaucoup d’argent (comme son premier ministre), qui l’ont placé dans son fauteuil présidentiel et qui n’hésiteraient pas un seul instant à le faire descendre à tout moment.
URN HITAMWONEZA s’associe à tous les autres burundais et étrangers , épris de paix et de justice, qui auraient des informations sur ce dossier pour les révéler au public afin de pousser la clique militaire de Gitega à se ressaisir ou que d’autres organes fassent pression sur lui, afin qu’il puisse libérer le plus vite possible cette jeune veuve innocente et que des enquêtes sérieuses soient menées pour que les vrais commanditaires et vrais assassins de Thierry Kubwimana soient connus et punis conformément à la loi. WhatsApp contact: +31685638237
Email: urnhitamwoneza16@gmail.com  Twitter: URN HITAMWONEZA
YouTube: TUVAHE TUJAHE TV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s