Burundi: Le gouverneur de Cibitoke confirme la responsabilité des imbonerakure dans l’assassinat des gens sur la Rusizi

Burundi: Le gouverneur de Cibitoke confirme la responsabilité des imbonerakure dans l’assassinat des gens sur la Rusizi
S’il y a des choses difficiles à cacher, c’est le crime de sang des innocents. Les criminels finissent par être dévoilés ou par se dévoiler eux-mêmes. Tout le monde savait que ce sont ces imbonerakure qui commettaient ces exactions ; ce n’était un secret pour personne. Ce qui est nouveau est que le gouverneur la province de Cibitoke, Mr. Carême Bizoza vient de le confirmer. Il a déclaré sur les médias que ce sont les membres de la milice imbonerakure du cnddfdd qui sont responsables de l’assassinat des gens dont on ne cesse de trouver les cadavres sur la rivière Rusizi séparant l’Est de la Rd congo avec la province de Cibitoke au Burundi. Au moins 20 cadavres ont été découverts sur cette rivière dans une période ne dépassant pas trois mois, dont 8 trouvés depuis le début de ce mois de janvier 2021 seulement. Notre source nous dit que les uns sont tués sur le champ, tandis que d’autres cadavres sont amenés par des véhicules du SNR ou de la police pour être jetés dans la Rusizi. Dans tous les cas, les imbonerakure qui restent sur le lieu sont au courant de toutes ces scènes, ils y jouent un rôle important.
Le gouverneur Bizoza a déclaré aux médias qu’il se réjouit du procès des trois imbonrakure ; que la justice a bien fait son travail. Felix Nduwayo, Aimable Bimenyimana et Deo Niyonkuru, tous natifs de la colline Kaburantwa en commune Buganda de la province Cibioke ont été condamnés par le tribunal de la province à deux ans de prison le 20 janvier 2021. Ils ont été reconnus coupables d’atteinte à la sécurité de l’Etat, d’usurpation de fonctions et d’extorsion. Devant les juges, les trois accusés ont plaidé coupables.
Comment le gouverneur pourrait-il manifester sa joie face à un pareil procès où des criminels qui reconnaissent leurs forfaits sont condamnés seulement à deux ans de prison ? S’ils n’étaient pas membres du cnddfdd, jugés par des membres du cnddfdd, auraient-ils écopé seulement deux ans de prison ? Nous restons convaincus que s’ils étaient membres du CN , tutsis ou ex –fab( forces armées burundaises) , ils auraient été exécutés sur place comme Côme Niyongabo de Burambi et d’autres. Rien ne dit que demain ou après-demain, ils ne seront pas relâchés et ils diront qu’ils se sont évadés de la prison. Ils ont été les cibles peut être pour juste tromper l’opinion que le pouvoir est entrain de punir les fautifs, mais demain, ils leur diront qu’ils ne peuvent pas accepter d’être punis seuls pour des actes qui sont faits à longueur de journée par tous les membres de la milice.
Quand le gouverneur Bizoza dit ‘’ ils doivent comprendre que les choses ont changé, qu’ils ne seront plus tolérés, que personne ne peut plus se cacher derrière ses fonctions pour commettre des bavures’’, il croit qu’il trompe qui ? Qui pourrait croire à ce qu’il dit ? Depuis 2005 que de tels actes se répètent tous les jours, qu’est ce qui a changé Monsieur le Gouverneur ?
Le pouvoir d’Evariste Ndayishimiye a manifesté certains gestes de bonne volonté, ils n’ont pas continué, ils ont été étouffés dans l’œil. Nous savons qu’au mois d’Aout 2020, certains imbonerakure, certains membres de l’administration et de la police de Kayogoro dans Makamba, ont été arrêtés et emprisonnés pour avoir maltraité, rançonné et même tué des burundais en provenance de la Tanzanie. Dans cette même province de Cibitoke, le 13 Aout 2020, des militaires ont empêché un groupe des imbonerakure à faire des entrainements militaires au stade de la province. Vous vous souvenez aussi que le gouverneur de Kayanza , le col Remy Cishahayo a formellement interdit les membres de cette milice de faire des patrouilles dans sa province, mais que le 29 Aout 2020, le ministre Ezéchiel Nibigira est allé dans la même province pour démentir les propos du gouverneur et ordonner que les patrouilles reprennent aussitôt après son départ dans tout le pays. Comment, avec ces quelques exemples éloquents, les gens peuvent croire à ce que dit le gouverneur Bizoza ?
Le système cnddfdd a mis en place une milice, une machine à tuer, qui n’a d’autres missions que de faire taire toute voix qui ose dénoncer les crimes politiques et économiques que le pouvoir ne cesse de commettre depuis 2005 jusqu’aujourd’hui.
Ce n’est pas Evariste Ndayishimiye ou n’importe quelle autre autorité qui s’aventurerait à le changer du jour au lendemain. Encore que même le président Ndayishimiye n’en a pas la bonne volonté ; il se contente des discours alléchants juste pour tromper l’opinion. Il n’a même pas honte de se démentir quand il le faut lorsqu’une décision annoncée sans consulter ceux qui l’ont mis dans son fauteuil la désapprouvent (souvenez-vous du cas de la déclaration des biens des leaders dès la prise de leurs fonctions, annoncée par Evariste Ndayishimiye et qui n’a jamais été faite alors que c’est prévu par la constitution)
URN HITAMWONEZA ne cessera jamais de montrer aux burundais que c’est le pouvoir qui tue au Burundi. La milice imbonerakure est un outil mis en place pour l’exécution de ses plans génocidaires, sinon, la mise en place d’une milice est incompréhensible dans un pays qui a des forces de défense été de sécurité en nombre suffisant et qui peut procéder aux recrutements d’autres en cas de nécessité. Encore une fois, que des paroles alléchantes de Ndayishimiye Evariste et d’autres membres de sa clique militaire ne vous déroutent plus. Vous savez, de par l’expérience, qu’elles ne seront jamais suivies d’actes concrets. Ils se montreront toujours grands croyants, présents toujours dans les messes ; mais ils n’hésiteront pas à tuer des citoyens burundais, à les diviser pour juste garder leurs places et continuer à s’enrichir au moment où le citoyen lambda meurt de faim. Cette situation doit changer dans les meilleurs délais. A nous tous (hutus comme tutsis épris de justice et de paix pour tous sans exclusion) de donner notre contribution pour arriver à ce changement tant souhaité. WhatsApp contact: +31685638237
Email: urnhitamwoneza16@gmail.com  Twitter: URN HITAMWONEZA
YouTube: TUVAHE TUJAHE TV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s