Burundi: Le nouveau changement à la tête de la Regideso risque de révéler des dossiers qui fâchent.

Burundi: Le nouveau changement à la tête de la Regideso risque de révéler des dossiers qui fâchent.
Il s’appelle Dr.Ir.Major Jean Albert Manigomba, SS1605 de la matricule. Il a été nommé par le président Ndayishimiye nouveau Directeur Général de la société paraétatique Regideso qui fournit l’eau et l’électricité au Burundi.
Certains analystes ont pensé que la nomination d’un militaire à la tête de cette société qu’Evariste Ndayishimiye et Allain Guillaune Bunyoni avaient déclarée en faillite serait une façon de la relever ; un officier serait plus sérieux dans la gestion qu’un civil, se disaient-ils. D’un côté, ils ont raison, de l’autre, il y a lieu de croire que Ndayishimiye est dans sa logique de militariser toute la société burundaise en commençant par le sommet : Président de la République, le Premier ministre, le Ministre de l’intérieur, le président de l’Assemblée Nationale, le secrétaire général du parti présidentiel, etc… tous militaires et policiers. D’une seule pierre, Evariste Ndayishimiye aurait- il réussi les deux coups en nommant le Major Manigomba à la tête de la Regideso ? Celui qui regarde d’un simple œil peut y croire, mais un œil plus politique peut en faire une autre analyse.
En effet, c’est sous la commande du Major Manigomba qu’un vol de plus de 25millions de franc burundais vient d’être découvert le 25 janvier 2021 à la 4eme avenue du Quartier Kavumu en zone Kamenge, commune Ntahangwa au Nord de la ville Bujumbura. Plus de 10 mois sans que la société de télécommunication LUMITEL appartenant au premier ministre Allain Guillaume Bunyoni n’achète pas d’unités de recharge cashpower. La tricherie consistait à un branchement direct ; c’est-à-dire que le courant alimentant les moteurs ne passait plus par les compteurs de la Regideso.
Disons que Bunyoni n’était pas au courant de ce vol, mais tout porte à croire que ses travailleurs abusent de son autorité pour faire tout ce qu’ils veulent. On ne cesse jamais d’entendre les chauffeurs et convoyeurs des bus crier injustice car les bus de Bunyoni ne paient pas de taxes et impôts et s’imposent dans les parkings ; personne ne peut oser faire monter un passager dans son bus avant que ceux de ce Marechal n’aient fini de charger. Bunyoni lui-même n’a pas non plus les mains propres dans les dossiers de malversations économiques observées dans le pays ; sinon il ne serait pas incapable de justifier la richesse qu’il a.
Peut-on croire que la mise à nu de cette tricherie de la société Lumitel découle de la seule initiative des travailleurs ou du nouveau DG de la Regideso ? Loin de là. Nous pensons plutôt à une manifestation d’un certain malaise qui se trouve dans les hautes sphères de l’Etat depuis la nomination d’Allain Guillaume Bunyoni comme premier ministre. Nous avons eu l’occasion de le dire dans l’une de nos éditions qu’il a été imposé à Evariste Ndayishimiye. Aujourd’hui, le torchon brûle entre les deux groupes (celui d’Evariste Ndayshimiye et celui d’Allain Guillaume Bunyoni : nous aurons l’occasion de vous dire les gros poissons qui sont derrière chacun d’eux). D’ailleurs, il a été dit que Bunyoni n’a même pas participé dans la croisade de prière et la désignation à la tête du cnddfdd de Révérien Ndikuriyo qui vient de se faire à Gitega du 21 au 24 janvier 2021.
Evariste Ndayishimiye aurait profité de la présence d’un nouveau DG pour régler des comptes avec son rival Bunyoni, reconnu être à la base de beaucoup de dossiers mafieux qui lui procurent de grosses sommes d’argent à tel point qu’il est devenu plus riche que l’Etat. Nous attendons que demain le gouvernement fasse pression sur la société Lumitel pour qu’elle rembourse ce montant de 25 millions de francs bu à la société Regideso ; ou encore, le pire des scenarii est que le Marechal Bunyoni ordonne une opération d’éliminer le Major qui ose mettre le nez dans ses affaires. Evariste Ndayishimiye ne le protègera pas ; la balance des rapports des forces penche vers Bunyoni. Qui a l’argent a le pouvoir, dira-t-on.
Avec le professionnalisme, les compétences et le sang neuf qu’il puisse avoir, le Major Manigomba aurait-il la liberté de gérer cette société en vue de dégager des profits et donner l’eau et l’électricité aux autres burundais qui n’en ont pas encore ? La réponse est sans doute non. Le pouvoir cnddfdd ne lui facilitera pas la tâche. Il aura toujours un regard sur les rentrées de fonds pour s’en servir dans d’autres affaires du parti.
Lors de la séance de remise et reprise, l’ancien DG, Siméon Habonimana disait que sur les comptes de la Regideso, il y avait 12 milliards de frbu et que l’Etat lui doit 16 milliards de frbu. Il a ajouté que le chiffre d’affaire de la société est monté de 56 milliards en 2017 à 88milliards en 2018, puis à 107 milliards en 2019. Pourtant, Evariste Ndayishimiye et Allain Guillaume Bunyoni avaient déclaré que la société était en faillite et qu’il fallait la céder aux autres gestionnaires, après avoir accusé publiquement le DG et tout le personnel de la société jusqu’au planton de vol. Le ridicule ne tue pas, Evariste Ndayishimiye a quelques semaines après, nommé le grand voleur au poste plus important que celui du Directeur Général.
URN HITAMWONEZA demande encore une fois au peuple burundais d’être très regardant sur la gestion de la chose publique. Une poignée d’hommes et de femmes au sein du cnddfdd se sont donnés le droit de vie et de mort sur le reste de la population. Ils profitent de tous les avantages du pays et s’enrichissent de façon extraordinaire alors que le citoyen lambda n’a pas de quoi manger deux fois par jour, n’a pas de médicaments, son enfant s’assoie à même le sol par manque de bancs pupitres dans des salles de classe sans portes ni fenêtres. Ce sont ces biens mal acquis qui créent des conflits entre ces leaders et les répercussions de leurs différends tombent dessus le peuple. Nous vous conseillons de ne pas vous mêler dans leurs affaires ; plutôt, pensons ensemble aux stratégies possibles pour les mettre de côté et nous choisir d’autres leaders qui soient capables de nous donner la paix et le développement pour tous. WhatsApp contact: +31685638237
Email: urnhitamwoneza16@gmail.com  Twitter: URN HITAMWONEZA
YouTube: TUVAHE TUJAHE TV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s