Burundi : Kenny Claude Nduwimana dit craindre pour sa sécurité : On récolte ce qu’on a semé.

Burundi : Kenny Claude Nduwimana dit craindre pour sa sécurité : On récolte ce qu’on a semé.
Kenny Claude Nduwimana est ce membre très influent du cndd fdd, un garçon mal éduqué qui s’est donné le droit d’insulter les tutsis à longueur de journée sur les médias sociaux en les accusant de tous les maux. Il était soutenu par le pouvoir d’Evariste Ndayishimiye car personne n’a osé lui donner aucun reproche. Il était aussi appuyé financièrement par des extrémistes hutus de la diaspora. Il s’était fait super homme à tel point qu’il menaçait certains de ne plus mettre le pied à Bujumbura s’il le voulait. Les gens ont entendu ses messages diffusés sur les réseaux sociaux où il arrivait même à menacer des membres du gouvernement de destitution s’ils ne réglaient pas telle ou telle autre affaire comme il le souhaitait. C’est dire qu’il avait une protection des hommes très puissants du système. Mais, chaque chose a son temps. Il a été arrêté un bon jour et a été coffré dans les cachots du service national des renseignements. Il y a passé plus d’un mois, puis il a été relâché. Certaines sources disent que son arrestation serait motivée par des secrets qu’il a révélés sans le savoir. Il a demandé à ses financiers de la diaspora de l’argent pour acheter du matériel de couverture d’un évènement très important qu’il n’a pas eu le réflexe de cacher. C’était la présentation du rapport de la CVR aux deux chambres réunies (sénat et parlement). C’est de cette manière que le secret a été divulgué. Certaines informations disent qu’il faisait aussi une mauvaise gestion des fonds reçus de la diaspora mais aussi des opérateurs locaux qui appuyaient quotidiennement son travail. Il faisait beaucoup de descentes sur terrain pour couvrir les activités de la CVR. Et Nestor Bankumkunzi, président du cnc (conseil national de la communication), se voyant acculé par des écrits lui accusant de rester sans réaction devant des publications des messages de haine, des injures, des incitations à la haine ethnique et au génocide, dira qu’il ne reconnait pas Kenny Claude Nduwimana comme journaliste, au moment où il était toujours visible sur les images aux côtés du personnel de la CVR entrain de couvrir ses activités. Le ridicule ne tue pas.
A la sortie des cachots du SRN, Kenny Claude Nduwimana lance un cri de détresse. Il aurait été empoisonné par OPC1 Alfred Innocent Museremu qui avait interdit à ses proches de lui apporter à manger ; il était obligé de vivre uniquement que des aliments fournis par le SNR. Ce message est capté sur un des groupes WhatsApp de dialogue de beaucoup de membres du cnddfdd. Il disait craindre pour sa vie à cause d’abord du poison qu’il aurait mangé au cachot, mais aussi de son élimination physique par le SNR. Il faut dire que lui, il a eu la chance de sortir vivant de ces cachots, peut-être parce qu’il est membre du cnddfdd ; beaucoup de milliers de tutsis et hutus de l’opposition qui ont eu la malchance d’y passer ont été tués et jetés dans les rivières ; les leurs n’ont même pas vu de cadavres.
Ce n’est pas par cynisme si on lui rappelle qu’on récolte ce qu’on a semé. Ce principe se retrouve dans la bible, mais il s’applique aussi dans le domaine de l’agriculture. Dans ce dernier, on sait que quand on sème le maïs, on ne peut pas récolter le haricot. C’est très simple. Mais, le principe est aussi biblique. 2 Corinthiens 9.6 : « Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment. » ; Galates 6.7 : « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le récoltera aussi. » Le principe général est vrai : on récolte ce qu’on a semé. Ce qui s’applique à l’agriculture s’applique aussi aux choix de la vie. Beaucoup de versets de l’ancien testament montrent aussi qu’on récolte ce qu’on a semé. En Proverbes 22.8, le roi Salomon écrit : « Celui qui sème l’injustice moissonnera le malheur ». En Osée 10.13, le prophète dit : « Vous avez cultivé le mal, moissonné le péché. » En Proverbes 1.31, la sagesse s’exprime : « ils se nourriront du fruit de leur conduite et ils se rassasieront de leurs propres conseils. » Dans chacun de ces cas, on voit que le principe qui affirme qu’on récolte ce qu’on a semé est lié à la justice divine. Éliphaz disait aussi à Job : « ceux qui labourent l’injustice et qui sèment le malheur en récoltent les fruits. » (Job 4.8). Heureusement que ce n’est pas toujours le cas à cause de la miséricorde de notre Dieu. Même s’il nous aime et qu’il a toujours de la compassion, il ne cesse pas de nous mettre devant nos responsabilités. Dans ‘Exode 22-23 , Dieu nous demande de ne pas faire du mal aux veuves et orphelins. Il dit’’ Si tu leur fais du mal et qu’ils viennent à moi, j’entendrai leurs cris. Ma colère s’enflammera et je vous détruirai par l’épée ; ce sont vos femmes qui deviendront veuves, et vos enfants orphelins’’.
URN HITAMWONEZA regrette que Kenny Claude Nduwimana soit empoisonné lors de sa détention au SNR et lui souhaite bonne guérison. Mais, nous rappelons aux burundais en général et aux membres du cnddfdd en particulier, que nous sommes tous enfants de Dieu car nous avons été créés à son image. Personne n’a donc le droit d’ôter la vie à son prochain. Nous avons aussi les mêmes droits et devoirs ; le respect mutuel est de rigueur pour construire une société paisible. Ceux qui croient qu’ils auront la paix après élimination de tous ceux qui ne sont pas de leur ethnie ou de leur tendance politique se trompent sur tous les points. Ils s’attirent les malédictions divines et répondront un jour de leurs actes. Les esprits sataniques qui les poussent à tuer leurs prochains les pousseront demain à tuer leurs enfants ; ils n’auront jamais de paix intérieure. Aux burundais, tous ensemble, évitons le mal, ne fermons pas les yeux devant les malheurs de nos prochains, demain peut être notre tour. Combattons ensemble tous ces tueurs pour qu’ils rejoignent la place qui est la leur pour qu’ils nous laissent construire notre avenir ensemble.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s