Burundi : Evariste Ndayishimiye n’a pas gagné les élections de mai 2020 ; c’est un président putschiste.

Burundi : Evariste Ndayishimiye n’a pas gagné les élections de mai 2020 ; c’est un président putschiste.
Tout le monde le sait, mais personne n’ose en parler. Evariste Ndayishimiye n’a pas été élu par le peuple burundais, il s’est imposé par la force militaire ; c’est donc un président putschiste, un président illégal et illégitime. Avec son système cnddfdd, le peuple burundais les ont vomis car ce parti a affiché un résultat très médiocre pendant 15 années de pouvoir. Les burundais ont alors choisi le changement, mais la clique militaire du cnddfdd au pouvoir en a décidé autrement ; ils ont donné le pouvoir par force à leur candidat Evariste Ndayishimiye, alors qu’Agathon Rwasa, candidat du CNL était largement en tête. La CENI (commission électorale nationale indépendante) et le CNC (conseil national de la communication) ont joué le jeu du pouvoir quand, à leur grande surprise, ils ont remarqué, malgré les magouilles organisées et perpétrées pour remporter ces élections, ils ont vu que le peuple a largement élu Agathon Rwasa. Les évêques catholiques ont dans un premier temps crié scandale électorale, mais voyant que même les premières victimes de ce vol (membres cnl) ne se contentent que de faire des déclarations sans résultats devant des voleurs sans pitié et sans honte, que la communauté internationale n’en dise rien alors que c’était la fragrance, ils ont eux-mêmes fermé les bouches, laissant le peuple burundais sous la direction des voleurs.
A quelques semaines du premier anniversaire de la victoire du voleur (quand le voleur arrive chez lui avec son butin sans être attrapé, il crie victoire et il se croit très intelligent et très fort), le journal La libre Afrique vient de diffuser les résultats d’un travail effectué, durant quelque six mois, par un groupe de chercheurs burundais sur les présidentielles de mai 2020 au Burundi. Ils n’ont pas osé en parler eux-mêmes car ils savaient que la suite était la mort ; ils ont alors préféré confier les résultats de leur recherche à ce journal tout en gardant l’anonymat. La conclusion de leur recherche est donc claire ; ce n’est pas nouveau, elle vient confirmer tout ce qui a été dit depuis longtemps, que Evariste Ndayishimiye a accédé au pouvoir par fraude électorale. Et ils démontrent, chiffres à l’appui, leur affirmation.
En effet, quelques cas illustratifs de cette étude sont à mentionner : en Mairie de Bujumbura, la ceni a donné à Agathon Rwasa 52,11% et Evariste Ndayishimiye 36,7% alors que selon l’étude faite par ces experts, Agathon Rwasa a obtenu 58,83% et Evarsite Ndayishimiye 28,79% . A Bubanza, la ceni a octroyé 80,77% à Evariste Ndayishimiye alors que l’étude montre qu’il n’a récolté que 54,47%. Et elle a donné à Rwasa 15,56% alors que l’étude lui donne 38,90%. A cibitoke, la ceni a donné à Rwasa 27,79% alors que l’étude a trouvé 52,87%. A Evariste Ndayishimiye, la ceni a donné 64,99% alors que l’étude montre qu’il n’a eu que 37,64%. Dans Kayanza, la ceni a publié que Evariste Ndayishimiye a obtenu 73,23% alors que l’étude montre qu’il n’a eu que 42,27%. Rwasa a eu 21,03% selon la ceni et 49,21% selon les experts. Dans Makamba, Ndayishimiye a eu 63,47% selon la ceni et 37,40% selon l’étude et Rwasa a eu 28,78% selon la ceni et 58,31% selon l’étude des experts. Voilà quelques chiffres illustratifs publiés dans ce journal.
Le monde entier a vu les résultats du dépouillement juste après les élections et il était visible que le candidat du CNL était largement en tête. Ce sont ces résultats qui ont surpris le cnddfdd et qui ont fait que toute la clique militaire se mobilise pour dire non à ces résultats. La ceni a été sommée de fabriquer des résultats en faveur du cnddfdd et elle lui a donné, en date du 25 mai 2020, 68,70% (remportant ainsi le premier tour) alors que sur son site web figurait d’autres chiffres différents de ceux annoncés. Pierre Claver Kazihise dira plus tard , le 28 mai 202 dans une conférence de presse , qu’il a publié ce qui était sur le draft ( brouillon) . Le ridicule ne tue pas, dit-on. Le cnc, qui avait organisé une synergie des médias avec des journalistes qui avaient signé un code de conduite les interdisant de publier les résultats avant la ceni, a été sollicité d’exiger que cette synergie publie des résultats parcellaires juste après la fermeture des bureaux de vote alors que le ceni récoltait encore les résultats. C’était une façon de contrer les premiers résultats, bureau par bureau, qui avaient échappé à la vigilance des responsables des bureaux de vote et qui circulaient déjà sur les réseaux sociaux.
Il est alors clair que l’étude vient de confirmer ce qui était connu de tous, mais que, dès lors que le pouvoir a pu imposer la terreur, et que personne n’a osé au moins manifester son ras-le-bol, tout le monde a préféré fermer la bouche, acceptant par contrainte d’être dirigé par un président qui a triché les élections de façon fragrante.
URN HITAMWONEZA a toujours dit au Burundais qu’ils sont dirigés par des leaders qui ne cherchent qu’à se maintenir au pouvoir par force pour leurs intérêts et que l’intérêt général de la population n’est pas leur souci. C’est pourquoi le pays est le plus pauvre du monde car cette clique militaire au pouvoir ne fait que remplir leurs poches et prive le pays des ressources humaines qui devraient produire, en semant la haine entre burundais et en profitant de cet état de fait pour tuer, emprisonner et forcer à l’exil tous ceux qui ne sont pas de leur parti politique. Le pays est en perpétuelle instabilité politique, ce qui constitue un frein à tout développement social. Il est temps, s’il n’est pas tard, de chasser du pouvoir ces putschistes et les mettre devant les juridictions indépendantes pour répondre des crimes qu’ils ont commis depuis 2005. Nous devons concentrer nos énergies pour étudier les modalités moins sanglantes d’arriver à cet objectif. Unis, nous vaincrons. WhatsApp contact: +31685638237
Email: urnhitamwoneza16@gmail.com  Twitter: URN HITAMWONEZA
YouTube: TUVA HE TUJA HE TV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s