Burundi : Les mesures contre Covid19 prises tardivement par le pouvoir de Gitega restent insignifiantes.

Burundi : Les mesures contre Covid19 prises tardivement par le pouvoir de Gitega restent insignifiantes.
Le pouvoir cnddfdd est comparable à quelqu’un qui était dans un sommeil profond et qui se réveille brusquement. Il vient de prendre des mesures en désordre sans réfléchir comme si Covid 19 vient de se manifester au Burundi pour la première fois aujourd’hui. Pourtant, il a fait et continue de faire de nombreuses victimes dans le pays, même si le pouvoir cnddfdd en a toujours minimisé les dégâts. Quelque fois, pour des motifs politiques, les autorités disaient qu’il n’existe pas au Burundi, que Dieu est le seul protecteur du Burundi contre cette pandémie mondiale. Ceux qui écoutaient de tels discours se demandaient si le Burundi a un Dieu spécial à lui seul ; un Dieu qui n’aime que ce pays. Or, c’était tout simplement des déclarations des hommes sans vision, sans sagesse ni intelligence ; des hommes qui ne se soucient pas de l’intérêt général du peuple burundais, mais qui se contentent de satisfaire uniquement leurs besoins. Ils oubliaient qu’ils pouvaient eux aussi mourir de cette pandémie puisqu’il a été remarqué que covid 19 n’épargne personne. L’ex président Nkurunziza Pierre, qui était le premier à tenir de tels discours serait mort de covid19. Nous ne sommes pas des médecins pour le confirmer, mais non plus on ne peut pas exclure cette hypothèse puisque les burundais n’ont pas été informés des résultats de son autopsie, s’elle a été faite (il y a d’autres sources qui disent qu’il est mort d’un empoisonnement par ses proches au sein du cnddfdd, raison pour laquelle l’autopsie n’aurait pas été faite)
Que faisait la commission contre covid19 jusqu’aujourd’hui ?
Au moment où le monde entier tremblait, au moment où certains pays, dont des Etats africains prenaient des mesures draconiennes allant jusqu’au confinement total du pays, la commission, dirigée par le super ministre Gervais Ndirakobuca alias Ndakugarika et le Docteur Thaddée Ndikumana, ministre de la santé, se réunissait souvent sans prendre au sérieux la gravité de la pandémie. Quelques mesures barrières ont été annoncées, mais n’ont jamais été respectées car il n’y a pas eu de suivi. La commission n’a jamais proposé et mise en place des stratégies sérieuses de sensibilisation de toute la population sur la façon dont le virus se transmet et les stratégies de le combattre avant qu’il ne se propage partout.
Au lieu de se joindre au reste du monde pour une alerte commune, la commission a voulu cacher le véritable état de la pandémie au Burundi en annonçant de faux chiffres des contaminés et des morts. Les hôpitaux ont été interdits d’annoncer ces chiffres pour qu’ils soient d’abord triés par la commission pour que le Dr Thaddée Ndikumana annonce lui-même les chiffres fabriqués. Les burundais ont même commencé à se faire soigner eux-mêmes chez eux à la maison à l’aide des produits naturels ; n’allaient à l’hôpital que ceux qui avaient déjà des problèmes de respiration. Ceux-là ne trouvaient même pas des soins adéquats car les hôpitaux ne disposaient pas de matériel ni médicaments suffisants pour traiter ces cas graves. Beaucoup de personnes qui n’avaient pas des moyens de se payer des tickets d’avion pour se faire soigner à l’extérieur en sont mortes.
Les nouvelles mesures pour combattre covid19
Le ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, sous la tutelle du même Général Gervais Ndirakobuca qui dirige la commission contre covid19 vient d’annoncer de nouvelles mesures de lutte contre cette pandémie après avoir reconnu au moins qu’elle fait des ravages dans le pays. Le ministre a notamment interdit toutes fêtes ou cérémonies pendant les jours ouvrables ; elles devront se faire uniquement les samedi et dimanche ; exception faite pour les cas en rapport avec les décès. Beaucoup d’observateurs trouvent que ces mesures n’auront aucun effet car les gens pourraient se contaminer mutuellement les samedi et dimanche si des mesures barrières contre covid 19 ne sont pas rigoureusement observées pendant ces moments de grands rassemblements. Il est important de rappeler que le Maire de la ville de Bujumbura avait déjà déclaré que les rencontres dans des lieux publics sans port de masques devraient être sanctionnées par une amande lourde de 100mile franc bu. Pourtant, les mêmes autorités qui annoncent ces mesures sont les premières à les violer. On observait ce dimanche le premier Ministre Allain Guillaume Bunyoni dans une des églises de la Kanyosha , en Mairie de Bujumbura, entrain de prophétiser sans porter de masque. C’est dire que toutes les mesures qui ont été annoncées par les leaders du cnddfdd au pouvoir n’ont jamais été mises en œuvre car il n’y a jamais eu de suivi et évaluation pour les ajuster s’elles n’ont pas donné de résultats positifs.
Quid des vaccins contre covid19 au Burundi
Les paroles prononcées par le ministre Ndakugarika quand la Banque Mondiale avait promis des vaccins au Burundi, circulent le monde entier et font honte au pouvoir cnddfdd. Elles prouvent aux yeux du monde que le Burundi est dirigé par des leaders sans vision, de véritables maquisards. Dire que ‘’les vaccins seront stockés et que se fera vacciner qui veut’’ au moment où beaucoup de pays les cherchent et ne les trouvent pas en quantités suffisantes ; ces paroles ne peuvent sortir que de la bouche d’un homme à la conscience en dessous de la moyenne.
Aujourd’hui, les autorités commencent à se faire vacciner en cachette car le vaccin est désormais devenu un laisser-passer pour pouvoir voyager. Quand un cadre de l’EAC annonçait la mise en place d’un passeport covid 19, le premier ministre Bunyoni a directement répliqué que cette mesure risque de constituer une violation du droit de mobilité des membres de la communauté. Pourtant, c’est la tendance mondiale. Celui qui ne sera pas vacciné n’aura pas le droit de voyager. Le président Evariste Ndayishimiye est parti pour participer à la 76eme session de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Pour entrer dans la salle de conférence, tout participant doit être vacciné. La question que beaucoup se sont posés est de savoir s’il s’est fait vacciner en cachette avant son départ ou s’il aurait été vacciné à New York ? De toutes les façons, il est aujourd’hui vacciné contre covid 19. Et qu’en est-il des burundais qui ne sont pas encore vaccinés alors que la pandémie se repend à travers tout le pays ? Va-t-il au moins se rendre compte que lui et sa clique militaire au pouvoir ont commis une grave erreur de ne pas mobiliser à temps le peuple contre covid19 comme les autres pays et approcher les partenaires internationaux pour qu’ils puissent lui fournir aussi bien le matériel suffisant de dépistage, les médicaments et le vaccin pour sauver ce qui reste à sauver dans son pays ? Wait and see.
URN HITAMWONEZA rappelle aux burundais qu’il ne faut pas attendre des miracles sur ce pouvoir cnddfdd ; qu’il faut que chacun prenne des mesures individuelles de sa protection contre covid19. Ces mesures individuelles n’auront pas beaucoup d’effets si le gouvernement ne fait pas de mobilisation générale de toute la population et n’impose pas le respect strict de ces dernières ; mais tout au moins vous éviteront d’être contaminé par tout passant. Nous sommes aussi en droit d’exiger à ce pouvoir cnddfdd de chercher tous les moyens techniques pour le dépistage et les médicaments suffisants pour les contaminés sans oublier les vaccins. Au cas où il continuerait à faire sourde oreille, le remplacer par des hommes responsables, qui se soucient de l’intérêt général du peuple, serait la seule voie de recours qui reste à notre disposition. Il ne nous restera qu’à unir nos forces pour mettre en place des stratégies efficaces pour arriver à cet objectif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s