Burundi : L’emprisonnement inhumain et dégradant du Docteur Sahabo révèle la vraie identité d’Evariste Ndayishimiye.

Burundi : L’emprisonnement inhumain et dégradant du Docteur Sahabo révèle la vraie identité d’Evariste Ndayishimiye.
Les médias ont commencé à le dire quelques jours avant la conférence de presse tenue le 10 Mai 2022 par le président Ndayishimiye ; et beaucoup n’y croyaient pas. C’est le Président Evariste Ndayishimiye lui-même, via son chef de cabinet civil, le Général Gabriel Nizigama alias Tibia, qui donnait les directives sur la façon de traiter le Docteur Christophe Sahabo, détenu depuis le 1er Avril 2022 au cachot du SNR à Bujumbura.
A entendre ce qu’il a dit sur le dossier dans sa conférence de presse, il a confirmé cette information. C’est dire que les médias l’ont puisée à la vraie source. En substance, il a dit que le Docteur a commis un crime économique, que s’il était lui-même procureur, il l’aurait traité de la sorte. Quel président ! Quel pays ! Quelle justice ! La même source d’information disait que s’il arrivait que le Docteur Christophe ne soit pas dans son bureau avec le Dr Jean-David Pillot, ressortissant français, président du conseil d’administration de la clinique , il allait être exécuté sur le champ par les agents du SNR qui l’ont arrêté avec le français ; ce dernier a été relâché et directement chassé du pays. Voilà le vrai visage du pouvoir cnddfdd, du président Evariste Ndayishimiye et sa clique militaire. Un pouvoir criminel et génocidaire qui ne respecte aucune loi.
Disons que le Docteur Sahabo a réellement détourné de l’argent de l’hôpital ; nous sommes contre l’impunité, nous nous battrons toujours pour la bonne gouvernance et le respect de la chose publique. Mais, pourquoi Ndayishimiye s’acharne-t-il sur ce Docteur ? Serait-il le premier à mal gérer les biens publics pour qu’il soit tué ou emprisonné de la sorte ? Pour les naïfs, il y a de l’anguille sous roche. Mais pour les personnes éclairées, c’est toujours le génocide des tutsis, à petit feu ( kamwe kamwe) qui continue. Avec son hypocrisie poussée à l’extrême, Evariste Ndayishimiye s’est moqué de ceux qui disent que parmi les causes qui font que le Docteur soit traité inhumainement, son appartenance ethnique a une grande pondération. Il oublie que les médias de la haine que son système cnddfdd entretient ont déjà annoncé de quoi il est accusé : qu’il embauchait uniquement les tutsis, qu’il a fait évader des tutsis accusés de putsch etc….. A part la stratégie du système génocidaire cnddfdd de tuer un à un les tutsis et les membres de l’opposition hutue CNL, il a pris la décision de les appauvrir en leur refusant le travail dans les institutions étatiques et en ruinant le plus possible tous leurs projets.
Revenant sur le cas du Docteur Sahabo, si ce n’est que cette haine ethnique qui est en avant ; pourquoi tant de hutus du cnddfdd qui ont détourné des milliards depuis 2005 n’ont jamais été inquiétés ? Et Evariste Ndayishimiye les connait, il ne cesse même pas de le dire publiquement. Et dans sa conférence de presse de ce 10 mai 2022, il a bien dit que ceux qui ont détourné 54 milliards destinés à la construction du barrage de Mpanda ne seront pas emprisonnés. Quelle contradiction ! C’est sa nature : n’avoir pas honte de dire une chose et son contraire. Mais, qu’il trompe ceux qui ne savent pas ou ne veulent pas faire des analyses ou qui les font et qui craignent de les publier
Quel péché les burundais ont-ils commis pour avoir un président hypocrite, criminel et qui ne rate jamais aucune messe les dimanches ? Et il a même été reçu par le Pape François. C’est dire que quand il était au saint siège, les criminels du SNR l’appelaient pour lui dire qu’ils ont déjà exécuté ou qu’ils vont exécuter tel ou tel autre burundais. Monsieur le Président, acceptez qu’on te parle de la parole de Dieu puisque tu te fais fervent chrétien catholique : Galates 6 :7 : Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi.
URN HITAMWONEZA voudrait encore une fois éveiller la conscience de la population burundaise, toutes tendances politique et ethnique : le pouvoir cnddfdd ne vous apportera jamais de paix ni de développement souhaité. Tant ce système sera à la tête de l’Etat burundais, nous resterons toujours au bas de l’échelle mondiale, nous allons manger les vers de terre, les escargots et les mouches comme Evariste Ndayishimiye nous l’a souhaité dans sa récente sortie médiatique. Chers compatriotes, attendez-vous d’arriver au stade de manger les racines des bananeraies ( ubuzimba bw’ibitoke) comme nos ancêtres l’ont fait quand il y avait famine dans tout le pays ? Il est temps s’il n’est pas tard de réagir et dire non à Evariste Ndayishimiye et son système cnddfdd. C’est le moment, demain sera trop tard. A bon entendeur, salut.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s