Burundi : Bras de fer entre Neva et Bunyoni ou simple jeu de diversion ?

Burundi : Bras de fer entre Neva et Bunyoni ou simple jeu de diversion ?
Les burundais sont inondés ces derniers jours par des messages écrits, des audio ou vidéos, qui révèlent un certain climat malsain au sein du système cnddfdd au pouvoir. Ça ressemble plutôt à un bras de fer entre deux hommes du pouvoir : le président Evariste Ndayishimiye et le premier ministre Allain Guillaume Bunyoni.
Quels sont les faits ?
D’une part, on voit sur les réseaux sociaux Bunyoni, dans une des églises dont il est pasteur, qui présente sa femme comme une Reine ( umwamikazi). Escortée par deux agents de sécurité et une femme qui joue le protocole, la Reine se présente devant les fidèles et leur rappelle qu’en 2009, elle était femme d’un ministre ; elle a parlé avec Dieu qui lui a révélé qu’elle sera élevée à un niveau supérieur : et voilà qu’elle est devenue femme du premier ministre. Et Madame la Reine d’ajouter : ‘’j’attends même la suite’’( n’ibindi ndabirindirye).
D’aucun n’est en droit de se poser la question qui a directement sa réponse. Quelle est la place qui suit celle du premier ministre au Burundi ? Celle du président sans doute. En appelant sa femme Reine, Bunyoni devient automatiquement Roi. A-t-il les ambitions de devenir Roi du Burundi ? A-t-il déjà un plan bien établi de conquérir la place du Roi actuel, Evariste Ndayishimiye ? Et quand la Reine dit qu’elle attend la suite ; serait-il une façon de dévoiler publiquement les ambitions de son mari ?
D’autre part, nous retrouvons aussi le président Evariste Ndayishimiye , énervé, qui utilise le terme ‘’Roi’’ quand il rappelle aux burundais le comte de ‘’Maconco’’. Ce dernier, à qui le Roi avait donné sa fille, a fait voler son Chien préféré, symbole de son pouvoir. Quand il a appris que son chien se trouve chez son gendre, le Roi a mobilisé ses troupes qui ont attaqué Maconco et qui l’ont tué. Evariste Ndayishimiye affirme que le Roi avait tout donné Maconco, mais il cherchait à devenir lui aussi roi, mais il est mort sans y arriver. Neva a ainsi demandé à tous les Maconco actuels de déposer les armes car ils mourront eux aussi sans atteindre leur but. Et d’ajouter qu’un Général comme lui n’a pas peur de Coup d’Etat et estime que même s’ils essayaient, il sortirait vainqueur par la force divine. Au début de sa déclaration, Evariste Ndayishimiye parle en prédicateur en disant : ‘’quand on lit la Bible, on ne peut pas se permettre de se considérer comme un homme puissant ( igihangange) car un bon jour, le bâton de Dieu pourra vous frapper et vous exterminer avec toute votre famille , à tel point que les gens se demanderaient quel genre de péché vous avez commis’’. De qui parle-t-il ? Quel est cet homme qui se considère puissant au Burundi après Evariste Ndayishimiye ? C’est bel et bien Allain Guillaume Bunyoni. L’homme qui a tout : le pouvoir et l’argent. Neva a aussi parlé des hommes qui paralysent l’importation du carburant et du sucre, la distribution des fertilisants etc…. C’est probablement des adeptes de cet homme puissant dont il fait allusion. Il affirme qu’il a perdu du temps à se lamenter, mais que cette fois –ci, il va prendre , lui seul, tous ces dossiers en main. Que les gens se mettent à critiquer, il assumera la responsabilité pour l’intérêt du peuple, ajoute-il. Et il affirme avoir tous les organes d’exécution de ses décisions en place : les forces de défense et de sécurité, les forces de maintien de l’ordre et la justice. Il leur a demandé de suivre de près ces malfaiteurs pour leur empêcher d’agir. Il conclut par une affirmation gratuite : ‘’plus jamais de coup d’Etat ; plus jamais de guerre au Burundi’’. Il cite son prédécesseur qu’il appelle ‘’sogo’’ ( Pierre Nkurunziza) qui disait que ‘’Dieu est témoin’’.
Commentaires : Si le président Evariste Ndayishimiye est rassuré qu’il n’y aura plus de Coup d’Etat, qu’il n’y aura plus de guerre au Burundi ; qu’est ce qui lui fait dire tous ces discours ? Qu’est ce qui l’énerve ? Ne serait-ce pas la peur de se voir un jour éjecté de son fauteuil présidentiel par ceux-là même qui l’ont imposé au pouvoir et qui ont constaté qu’ils se sont trompés sur l’individu car fait la honte à la nation ?
A voir tout ce qu’il a dit, cela montre qu’il est dans l’incapacité de réagir. Sinon, un président de la République sérieux qui a tous les organes de l’Etat à sa disposition, aurait déjà pris des mesures concrètes de mettre de côté tous ces gens qui se considèrent comme ‘’puissants’’, et qui chercheraient à le remplacer. S’il n’a rien fait, cela montre qu’il ne contrôle pas tous les organes d’exécution de toute décision qu’il prendrait. Il se contentera alors, comme toujours, des discours ; il continuera à se lamenter devant ses dirigés. Mais jusque quand ? Wait and see
De l’autre bord, l’homme qu’il a osé pointer du doigt de façon indirecte en public est devenu comme un lion blessé, qui voit du sang sur son corps ( intambwe yibonyeko amaraso). Il parle peu, mais agit méchamment en silence. Il a tous les moyens financiers et humains à sa disposition. Dans son orgueil, il digérera mal cette attaque frontale en public et ne se contentera pas de la défensive. Et d’ailleurs, on dit que ‘’ la meilleure défense c’est l’attaque’’.
Que se passera t il a alors ?
Personne ne le sait pour le moment. Mais, il y a lieu, au vue de ces discours des deux côtés, de penser que si Evariste Ndayishimiye n’a pas pu mobiliser ses troupes pour arrêter directement Bunyoni et le traduire devant les juridictions nationales ( le remplacer dans son poste serait plus dangereux pour Neva) ; il reste à s’attende à une balle dans le cervelet et le coup d’Etat s’en suivra directement
Est-ce que réellement il y a feu en la demeure ou c’est juste un jeu de diversion du système cnddfdd ?
Il est difficile de savoir. C’est l’explosion qui nous le prouvera. Sinon, on sait que les pouvoirs dictatoriaux qui sont sous menaces peuvent inventer des scenarii pour distraire le peuple afin qu’il tourne son attention ailleurs surtout quand il a des revendications que le pouvoir ne parvient pas à satisfaire. Le Burundi est classé pays le plus pauvre de la planète ; le burundais lambda manque aujourd’hui de tout. Seuls les leaders cnddfdd qui ont eu des occasions de piller le peu que le pays dispose sont très riches, et plus riches que l’Etat. L’exemple est frappant est celui d’ Allain Guillaume Bunyoni , cet homme puissant qui fait peur à Evariste Ndayishimiye. Pourtant, les militaires, les policiers sont mécontents, les membres du cnddfdd sont mécontents, on ne parle pas du reste….Et, au lieu de chercher des solutions, le pouvoir d’Evariste Ndayishimiye organise des séances de prière ; le président Ndayishimiye inonde les fidèles des discours de bonnes intentions, d’espoir d’un paradis terrestre, au moment où certains d’entre eux n’ont même pas eu leur ration du soir, on ne parle pas de petit déjeuner. Aujourd’hui, le système cnddfdd ne manquerait pas d’évoquer de coups d’Etat en préparation pour faire oublier, pour un petit lapse de temps, le calvaire que les burundais sont en train de vivre. Entre temps, Evariste restera président et continuera à faire de bons discours sans aucun acte concret ; Bunyoni restera premier ministre et continuera à s’enrichir et construire de nouveaux châteaux ; et le peuple continuera à croupir dans la misère.
URN HITAMWONEZA demande encore une fois au peuple burundais, tous ensemble sans exception, de se mettre à l’abri de ces jeux du cnddfdd qui ne lui procurera jamais de salut ; mais de penser à une solution durable. Elle est unique : chasser le système cnddfdd du pouvoir et trouver d’autres leaders capables de sauver le Burundi de ce grand trou dans lequel il a été plongé par le pouvoir cnddfdd. C’est à partir de ce moment que tous ceux qui ont commis des crimes de sang ou crimes économiques seront traduits devant des juridictions compétentes pour répondre de leurs actes.

Une réflexion sur “Burundi : Bras de fer entre Neva et Bunyoni ou simple jeu de diversion ?

  1. Merçi pour cet article très compréhensive et pleine de bonnes informations.
    Par ailleurs on a entendu Bunyoni dire en passant, après que celle-ci ait donné sa contribution dans l’église de Bunyoni, que la Reine “ est aussi ‘Docteur’.
    Information importante vu le niveau intellectuel de la femme de Neva.

    Basokuru batubwiye bati:” ababipfa n’ababisangiye”. Ivyo bose bavuga ntacobituraba ko. Ubukene bwugarije abarundi; abapfa n’abazimira, abapfungiwe mumabohero maze bakahapfira ivyo ntibibaraba.
    Ahubwo uBurundi bwabuze abashingantahe n’abapfasoni bijambo; bakunda igihugu n’abakirimwo; bakunda amahoro, umutekano, justice n’iterambere kuri bose. Imana yibuke abarundi n’igihugu.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s