Burundi : Les leaders du cnddfdd utilisent abusivement le nom du Seigneur.

Burundi : Les leaders du cnddfdd utilisent abusivement le nom du Seigneur
Depuis qu’il est au pouvoir en 2005, le cnddfdd a toujours dit au peuple burundais qu’il a mis en avant le Seigneur dans toutes ses actions. Très difficile d’y croire, car il n’y aurait pas eu autant de morts depuis lors jusqu’aujourd’hui car le Seigneur est amour ( 1 Jean 4 :8) « Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour » (1 Jean 4:8). Celui qui n’aime pas est en contradiction avec la nature même de Dieu. L’amour fraternel entre chrétiens est le reflet de l’amour divin. A lire ce seul verset de la Bible, pouvons-nous oser vraiment dire que le cnddfdd, par ses actions, a mis en avant le Seigneur ? Chacun peut donner la réponse.
Nous sommes interpelés par notre conscience chrétienne pour réagir à une des phrases qui a débuté les lamentations du président Evariste Ndayishimiye le 2 Sept 2022 à Gitega devant les magistrats, quand il s’en prend violemment à tous ceux qui auraient des velléités de Coup d’Etat.
Evariste Ndayishimiye disait : ‘’Celui qui lit la Bible ne peut pas se permettre de se considérer comme ‘’tout puissant’’ ( igihangange) car un bon jour, le bâton de Dieu pourra le frapper et le décimer avec toute sa famille , à tel point que les gens se demanderaient quel genre de péché il a commis’’. ( là on essaie de traduire)
Nous avons été un tout petit peu surpris d’entendre cette phrase de la bouche de celui qui se dit toujours fervent chrétien catholique et qui crie à longueur de journée dans tous ses discours, que Dieu est à ses côtés, qu’il lui inspire quoi faire. Nous disons ‘’un tout petit peu surpris’’ car, dans Matthieu 7 :21, il est écrit : «Ce ne sont pas tous ceux qui me disent: “Seigneur, Seigneur”, qui entreront dans le Royaume des cieux, mais seulement ceux qui font la volonté de mon Père qui est dans les cieux’’.
Nous avons été profondément choqué car cette pratique d’extermination des gens avec toutes leurs familles est connue comme un mode d’action du cnddfdd. Pensez au Général de Brigade Athanase Kararuza à Gihosha en Avril 2016, à celle du cameraman Christophe Nkezabahizi à Ngagara, en Avril 2016, et particulièrement à celle du retraité Donatien Mpfayokurera , au sein de laquelle, le père, la mère et 4 enfants ont été tous décimés en une seule nuit du 3 janvier 2021 sur la colline Gusenyi, en commune Buhiga , dans Karuzi. On ne se limite qu’à ces trois exemples illustratifs car la liste est longue.
En entendant cette phrase dans la bouche du président Ndayishimiye, (citée ci haut) on s’est posé la question de savoir s’il a pensé à cette pratique satanique des escadrons de la mort de son parti et qu’il compte utiliser la même formule pour ceux qui tenteraient de le renverser sur son fauteuil présidentiel. Et ce qui est malheureux, c’est que de telles idées traversent son esprit et qu’il ose invoquer en même temps le nom de Dieu. Comment un véritable chrétien peut-il penser exterminer toute une famille de celui qui tenterait de faire un coup d’Etat ? Depuis des temps anciens, on a vu partout des Coups d’Etat se faire ; quelquefois ils réussissent, et les putschistes deviennent des héros, quand ils échouent, certains fuient les pays, d’autres sont arrêtés et emprisonnés, d’autres en sont morts, mais leurs familles ne sont pas écrasées pour autant.
Et Evariste Ndayishimiye de conclure gratuitement qu’il n’y aura plus de coup d’Etat ou de guerre au Burundi et il ajoute que Dieu est témoin (là il cite son prédécesseur Pierre Nkurunziza , mort dans des circonstances non encore élucidées, et les rumeurs disent que Neva aurait une certaine responsabilité dans sa mort : on dit souvent qu’en politique, on enlève les obstacles). Encore une fois, voici le nom du Seigneur évoqué abusivement.
A ce sujet, la Bible nous dit : ‘’Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain ; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain’’ (Exode 20 :7). ‘’Vous ne jurerez point faussement par mon nom, car tu profanerais le nom de ton Dieu. Je suis l’Éternel.’’ (Lévitique 24:16) ; Lévitique 20:3 : ‘’Et moi, je tournerai ma face contre cet homme, et je le retrancherai du milieu de son peuple, parce qu’il a livré de ses enfants à Moloc, souillé mon sanctuaire et profané mon saint nom’’.
Arrêtons-nous à ces quelques versets bibliques pour conclure que le cnddfdd utilise le nom du Seigneur, uniquement pour mobiliser la masse, à majorité chrétienne, mais les actes de ses leaders montrent juste le contraire de la volonté de Dieu. Des leaders qui tuent, qui sèment la haine entre les frères et sœurs, qui emprisonnent abusivement, qui torturent des gens, qui fassent exiler d’autres, et qui pillent pour remplir leurs poches au moment où les fils et les filles du pays meurent de faim et de maladies. Ce ne sont pas des actes des enfants de Dieu, mais de Satan.
Nous nous excusons auprès des membres de ce parti cnddfdd qui essaient de faire la volonté de Dieu en semant l’amour de Dieu et de leurs prochains dans leurs entourages respectifs. Que le tout puissant leur donne le courage et la force de changer les choses. A tous ceux qui utilisent le nom du Christ pour leurs intérêts politiques, URN HITAMWONEZA leur rappelle que la miséricorde divine fait qu’ils restent encore dans l’aisance pendant un certain temps (ils ont le pouvoir et l’argent, quelque fois mal acquis) , mais qu’ils sachent ceci : ‘’Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi’’ ( GALATE 6 :7).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s