Burundi: Maconco le rebelle est toujours libre

Burundi: Maconco le rebelle est toujours libre
Le pouvoir cnddfdd ne cessera jamais de nous étonner. Le président Evariste Ndayishimiye n’est qu’un comédien qui ne fait qu’amuser les gens par ses paroles. On se demande s’il a des gens pour préparer ses discours comme les autres présidents ou s’il improvise et dit tout ce qui lui vient en tête. Cette dernière option est la vrai car ses déclarations ne sont jamais suivies d’effets.
Dans ces dernières lamentations au stade de Gitega le 2 septembre 2022, il a amusé la galerie par le comte de Maconco le rebelle qui a été tué par les guerriers du roi au moment où il avait manifesté l’intention de remplacer le roi au trône ; un roi qui lui avait donné sa fille pour mariage, des vaches et des provinces à gouverner. Il a toujours cherché à prendre, par ruse ou par force, son chien Rurebeya, symbole de son pouvoir.
Le président a aussi parlé d’une histoire d’un coq et d’un mouton qui cohabitaient et qui se demandaient qui sera abattu le premier le jour de la fête du nouvel an. Le coq s’est réveillé très tôt le matin et a chanté en disant qu’il est temps d’égorger le mouton ; mais, Evariste Ndayishimiye conclut cette histoire que c’est finalement le coq qui sera abattu, le mouton restant en vie. Entre Evariste Ndayishimiye et Allain Guillaume Bunyoni, qui a été abattu ? Qui est resté en vie ? Pourquoi le roi actuel n’a pas tué Maconco ?
Il a été constaté le 7 septembre 2022 que le Maconco dont Evariste Ndayishimiye parlait était le premier ministre du Burundi Allain Guillaume Bunyoni qui a été limogé et remplacé par le Général Ndirakobuca Gervais, alias Ndakugarika. Il ne s’est cependant pas inquiété, il a eu le temps de faire remise et reprise à l’aise, souriant, et il se la coule douce jusqu’à ce jour. Ces derniers temps, il se promène en jogging, passe dans les alimentations comme pour montrer au public qu’il est citoyen libre comme tout le monde et qu’il n’a peur de rien. Situation normale ou anormale ? Chacun peut se poser la question et donner une réponse suivant la compréhension qu’il a du fonctionnement du système cnddfdd qui prend en otage (pour ne pas dire qui dirige) aujourd’hui le peuple burundais.
Nous pensons que Evariste Ndayishimiye a juste joué une comédie à Gitega et a menti au peuple (comme d’habitude) qu’il y a des gens qui cherchent à le renverser au pouvoir juste pour préparer les esprits du peuple burundais et spécialement membres du cnddfdd à accueillir favorablement le changement qu’il voulait faire à la tête du gouvernement ; probablement pour se débarrasser d’une personne ou d’un groupe de personnes gênantes, qui ne lui permettaient pas de faire tout ce que bon lui semblait. Sinon, personne ne peut comprendre comment une telle personnalité soit accusée publiquement de complot contre le chef de l’Etat, qu’elle soit ensuite sanctionnée par un limogeage et qu’elle reste libre, sans même pas comparaitre devant les juridictions pour être interrogée sur les faits lui reprochés. A son tour, pourquoi le concerné, (Allain Guillaume Bunyoni), n’a pas porté plainte contre les déclarations mensongères du président puisque le fait qu’il n’a pas été poursuivi par la justice veut probablement dire qu’il est innocent dans cette affaire ?
Devant toute cette comédie du cnddfdd, URN HITAMWONEZA fait toujours un clin d’œil au peuple burundais et vous demande de rester toujours serein et vigilent. Il n’y a pas de fumée sans feu. Si Evariste Ndayishimiye n’a pas envoyé ses hommes pour encercler le domicile d’Allain Guillaume Bunyoni juste le lendemain de son limogeage, l’arrêter et le conduire directement en prison, ce n’est pas qu’il n’y a jamais eu de volonté de le bousculer sur son fauteuil présidentiel. Nos sources d’information confirment qu’il y a eu tentative et que Allain Guillaume Bunyoni est à la tête de beaucoup de grands ténors du cnddfdd qui étaient prêts à faire sauter de son fauteuil Evariste Ndayishimiye. Le système cnddfdd lui a conseillé de ne pas les poursuivre au risque de provoquer l’explosion de tout le système vu le poids et le nombre de tous ceux qui étaient derrière cette affaire. Nous nous réservons le droit de vous dire les noms et leurs fonctions au sein du pouvoir et pourquoi ils ont échoué le coup. Mais, sachez le bien : le système cnddfdd a toujours été caractérisé par l’impunité, et elle continue, mais cette fois ci, Evariste Ndayishimiye commet une grave erreur de ne pas punir ces gens ; qu’il se prépare à en payer le prix. Que les burundais dans l’ensemble restent à l’écart de ces chicanes politiques et qu’ils pensent plutôt à une voie sure de se libérer de ce système qui ne cherche qu’à faire couler le bateau dont il est capitaine dans le fonds de la mer où il ne se retirera jamais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s